Les soutiens-gorges siliconés

Du silicone… mais dans le soutif !

Avis aux femmes qui se trouvent une trop petite poitrine, la société anglaise Max Cleavage propose une nouvelle solution pour augmenter le volume de vos seins sous vos vêtements : le soutien-gorge siliconé. Des wonderbras aux derniers push-up d’Etam, l’arsenal des soutiens-gorge qui d’une manière ou d’une autre boostent la poitrine est déjà bien fourni. Mais avec ses « gel bras », c’est à dire ses soutiens-gorge dotés de petites poches siliconées, MaxCleavage pourrait bien avoir la solution que vous cherchez en lingerie et en maillots de bain.

//

//  

Derrière MaxCleavage, il y a une jeune femme anglaise, Emma Clark, qui cumulait les difficultés. À la base de ses problèmes, bien évidemment son complexe lié à sa trop petite poitrine. Comme ensuite elle n’était pas satisfaite des soutiens-gorges push-wonder-machin-bidule qu’elle essayait, elle se mit à envisager la chirurgie et les implants mammaires. Manque de peau, comme nous, elle avait déjà très peur des piqures, alors l’idée de passer au scalpel lors d’une intervention lourde coutant très cher, on n’en parle même pas…

Visitez Max Cleavage

Que faire pour sortir de cette terrible double contrainte ? Et bien c’est très simple pardi ! En gros c’est « touche pas à mes seins » mais « oui au silicone » quand même. Juste qu’il n’y a qu’à le mettre dans le soutif plutôt que sous la peau. Et peu de temps après naissait MaxCleavage.com

Ca va booster…

Même si elle n’a rien de honteux, il faut reconnaître que la lingerie Max Cleavage ne va vous scotcher ni par sa beauté ni par sa finesse. On évolue dans un registre peu fantaisiste on va dire… Mais heureusement, ce n’est pas cela qui compte. Ce qui compte, c’est qu’en modèle plongeant ou bandeau le soutien-gorge fasse le job qui consiste à vous apporter le boost de la poitrine que vous cherchez.

max-cleavage-before

Ensuite, tout est étudié et déjà prêt. Comprenez par là qu’au départ nous pensions que le choix des tailles serait peut-être compliqué étant donné le type de lingerie, la morphologie de chacune, le résultat voulu, etc. Et bien en fait non, il suffit d’acheter sa taille de soutien-gorge habituelle, les modèles sont pensés pour vous apporter ensuite naturellement leur effet maximiseur.

max-cleavage-after

Il faut juste savoir que le site propose selon les besoins trois niveaux de « rembourrage » avec ses « single gel bras », ses « double gel bras » et ses « triple gel bras ». Et au besoin vous pourrez aussi acheter des « extras » anatomiques en silicone que vous pourrez glisser directement dans votre soutien-gorge et qui s’adapteront parfaitement (dont certains avec un « effet téton »…).

Comme c’est important d’avoir la poitrine qu’on veut à la ville comme à la plage ou à la piscine, MaxCleavage propose également en une ou deux pièces une jolie collection de maillots de bain siliconés fonctionnant sur le même principe que la lingerie.

maillots-de-bain-max-cleavage

Une vraie idée pour les petites poitrines

À lire les commentaires de clientes et les revues du site, il semble que la lingerie Max Cleavage, qui peut donner au début l’impression d’être un peu gadget, réponde à une vraie demande. Ce n’est pas à vous qu’on va expliquer qu’en soi le choix d’un soutien-gorge est en effet quelque chose de minutieux voire difficile, particulièrement en ce qui concerne les soutiens-gorge sensés amplifier la poitrine. Ainsi de nombreuses femmes qui demeuraient insatisfaites ont semble-t-il enfin trouvé leur bonheur, et un regain de confiance en leur féminité, grâce à cette lingerie siliconée.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit au fond, de confiance personnelle… Et d’ailleurs à ce stade les hommes que nous sommes veulent intervenir. Parce qu’on nous bourre le mou avec les discours sur la dictature des stéréotypes masculins, le diktat de l’apparence, de la perfection féminine, et tout le tintouin. Et bien en ce jour, nous proclamons solennellement que les petites poitrines ne sont pas en soi un problème !

Alors confiance peut-être, mais vis-à-vis de vous-mêmes, pas à cause de nous. Dictature de l’image blablabla, soit, mais en tout cas pas à cause de Catalogues-Lingerie !

Ceci posé, reste que Max Cleavage donne parfois des résultats spectaculaires. Alors même si on pense (désolé pour la morale bien gnan-gnan) que le mieux est quand même de rester naturel, de s’accepter comme on est, et de faire avec ce qu’on a, ce site avec ses soutiens-gorge dopés au silicone est une voie à explorer pour celles qui n’ont toujours pas trouvé le boost parfait de leur poitrine. Et de toutes façons, à 30€ ou 40€ le soutien-gorge, c’est moins cher et plus simple que de passer sur le billard…

Visitez Max Cleavage

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.