Les particularités de la lingerie transgenre…

Vous êtes-vous déjà demandés quels sous-vêtements vous porteriez si vous étiez une personne transgenre ? Nous non plus, jusqu’à ce que l’on tombe sur cet article. Le sujet est pourtant aussi exotique pour les personnes non concernées qu’il est important et immédiat pour celles qui le sont. Et si on s’y perd parfois dans tous les modèles avec telle fonction ou tel effet dans la lingerie féminine « normale », la lingerie trans c’est encore autre chose…



 

Si vous êtes transgenre femme, c’est à dire au départ un homme devenu femme par la suite, se posent deux problèmes, un problème en haut et un problème en bas. Pour celui du haut, c’est à dire pour les personnes qui n’ont pas eu recours à un développement mammaire hormonal, la solution se trouve dans le couple classique lingerie + prothèses mammaires externes. En bas, par contre, il faut avoir recourt à une lingerie « inédite » ayant pour fonction de faire passer pour féminine une morphologie masculine, c’est à dire plus prosaïquement de camoufler la présence d’un pénis.

Pour les transgenres hommes, donc des femmes devenues hommes, c’est l’inverse. Il faut rembourrer en bas et surtout masquer en haut.

Inutile de dire qu’il est globalement difficile pour les transgenres n’ayant pas passé le cap de la transformation totale de trouver de la lingerie adaptée, et quasi-impossible d’en trouver une qui en plus soit glamour. La solution est le plus souvent dans le bricolage ad-hoc, ce qui se traduit souvent, outre l’inconfort, par des désagréments qui peuvent être relativement graves. Particulièrement dans le cas des trans hommes qui veulent masquer leur poitrine de femme. Il y a par exemple l’option « bandages », ou bien la superposition de soutiens-gorges de sport, ou encore des gaines à porter très serrées, comme dans le cas du transgenre homme qui témoigne dans l’article, tombé dans les pommes parce qu’il avait manifestement trop tiré sur celle qu’il portait (achetée évidemment une taille en dessous…).

Cy Lauz, transgenre femme créatrice pionnière de Chrysalis Lingerie...

Peu à peu, des marques et des boutiques de lingerie dédiée aux transgenres commencent à apparaître tout doucement. La plus connue semble être la marque Chrysalis Lingerie fondée en 2013 à New York par le trans femme Cy Lauz. Chrysalys propose à l’adresse de ses congénères hommes devenus femmes des culottes et T-strings adaptés pour camoufler le matériel, ainsi que des soutiens-gorge adaptés aux prothèses.

Lingerie transgenre Chrysalis - quelques t-strings de la collection

Les créations de Crysalis Lingerie, 85$ le bas, quand même…

Histoire de parler technique, l’idée de base pour cacher le pénis consiste à le ranger « vers le bas puis en arrière » dans l’entre-jambe. Technique plutôt efficace si on lui ajoute la pratique du « tucking ». Ben oui pardi, en plus du pénis il faut aussi s’occuper des testicules qui prennent leur place ! Le « tucking » vise à les ranger là d’où elles sont descendues jadis, dans l’abdomen. En gros, on les fait « remonter » (juste un coup de main à prendre…) et un pénis convenablement plaqué dans l’entre-jambes les empêche ensuite de redescendre. Les culottes pour transgenres (ou « transidentitaires ») femmes sont étudiées pour fournir maintient, confort et harmonie lors d’une telle « gestion » de l’anatomie masculine.

Culotte Inside - lingerie transgenre française - culotte Classic Culotte Inside - lingerie transgenre française - slip maillot de bain Lolly
Plus près de chez nous, et surtout moins cher, que le pionnier en la matière Chrysalis, il y a Culotte Inside, une société de lingerie pour trans femmes située à côté de Bordeaux et qui a son e-boutique. Vous y trouverez des culottes, des sous-culottes, et même des maillots de bain, en plus d’explications et de nombreuses ressources pour comprendre le pourquoi du comment si on s’y perd… On peut citer encore le site canadien Origami Customs, qui propose du sur-mesure en la matière.

Prototypes de lingerie en lycra pour transgenres hommes servant à cacher les seins...

La lingerie pour transgenre hommes, principalement les hauts servant à masquer la poitrine, semblent aujourd’hui encore beaucoup plus difficiles à dégoter. A vrai dire, nous n’avons rien trouvé d’autre que le projet « kickstarter » All is Fair in Love and Wear de l’article. Celui-ci est prometteur puisqu’il est le projet d’une spécialiste du « remodelage de silhouette » grâce à des sous-vêtements en lycra, mais il n’est pas encore lancé. Pour le reste, nous vous laissons découvrir les résultats donnés dans google pour des recherches du genre « trans lingerie ». Ce ne sont pas exactement les créateurs et boutiques qu’on cherche…

Bref, surprenant petit monde que celui de la lingerie destinée aux personnes transgenres, avec des spécificités très surprenantes pour des « cisgenres » ou « cissexuels » de base (« cisgenre » ou « cisexuel », c’est les gens qui ne sont pas « trans »… on aura appris plein de nouveaux mots !), même s’il semble qu’une des caractéristiques principal du secteur soit qu’il reste sous-développé pour le moment. Peut-être qu’un jour les grandes marques de lingerie traditionnelles s’y mettront, mais en attendant, il semble qu’il faille encore se contenter de peu et de bricoler encore un certain temps…

1 réponse
  1. tontonmic
    tontonmic dit :

    je découvre la lingerie et j’adore le satin je précise que je suis un homme et je cherche une lingerie adaptée j’ai besoin de conseils

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.