Cadolle, de la commune à la lingerie de luxe…

Cadolle, un nom légendaire de la lingerie…

De nos jours le nom de Cadolle n’est pas tellement connu dans le grand public. Cadolle c’est aujourd’hui une boutique de lingerie de luxe rue Cambon, à Paris. C’est aussi un atelier lingerie et haute-couture pas très loin de là, rue Saint Honoré. Mais en dehors des passionnés, assez peu de gens connaisse. Cadolle est pourtant un nom prestigieux qui a fait l’histoire de la lingerie moderne.


Ce nom, c’est celui d’Herminie Cadolle, jeune couturière qui travaille dans un atelier de corseterie parisien peu après son mariage et son installation dans la capitale vers 1860 et des poussières. La très jeune femme, elle est née en 1845, est douée, entrepreneuse dans l’âme, et développe vite de solides convictions féministes. Peu de temps après, lors de l’insurrection de la Commune de Paris et la répression qui suivit, elle est à la pointe du combat en tant que membre de plusieurs organisations révolutionnaires et féministes, se liant par exemple d’amitié avec Louise Michel.

Herminie Cadolle et son corselet gorge Bien-Etre

Ses idées de libération de la femme, Herminie Cadolle les met aussi en pratique dans son métier en cherchant un moyen d’affranchir ses congénères de la principale pièce de lingerie de l’époque, l’envahissant et oppressant corset. Partie à l’aventure (exilée selon certaines sources…) en Argentine en 1887, où elle monte à Bueno Aires sa propre affaire de lingerie, elle met au point le corselet gorge (ou maintien gorge) Bien-Etre. Il s’agit d’un des précurseurs directs du soutien-gorge moderne qu’elle présente à l’exposition universelle de Paris de 1889 après en avoir déposé le brevet.

A partir de cette époque, Herminie Cadolle va voyager à travers le monde et faire fortune dans la lingerie en ne cessant de mélanger créativité et innovations, comme l’utilisation de textiles nouveaux (le « fil gomme » élastique), comme la mise en pratique d’une technique de vente et de promotion nouvelle à l’époque : la vente par catalogue.

Cadolle : 120 ans d'histoire de la lingerie...

Après la guerre de 14-18, à l’occasion de laquelle elle est revenue définitivement en France, Herminie Cadolle passe la main aux générations suivantes qui vont faire vivre la marque, alors de renommée mondiale dans la lingerie luxe de haute couture. A cette époque, la désormais Maison Cadolle fabrique les dessous sur mesure de la duchesse de Windsor après ceux un peu plus tôt de l’espionne Mata Hari ! Sous l’influence de Marguerite puis Alice Cadolle, la marque travaille à la pointe de la mode avec Coco Chanel puis Paul Poiret. C’est l’entre-deux guerres et l’âge d’or du boyish form androgyne. En 1949, elle est même récompensée d’un oscar international de la mode Neiman Marcus

boutique Cadolle vitrine

Avec au beau milieu de Paris sa boutique et son atelier de lingerie haute-couture sur mesure gérés par Poupie et Patricia Cadolle (ce sont les 6ème et 7ème générations…), la Maison Cadolle a une longue histoire derrière elle ! Aujourd’hui, elle fait profiter de son savoir faire aussi bien une clientèle exigeante et fortunée que de nombreux artistes, ou encore les danseuses de rêve du Crazy Horse. Mais si vous passez devant la jolie petite devanture Cadolle rue Cambon, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’un magasin de lingerie comme les autres en juste un peu plus huppé, n’oubliez pas les 120 ans de métier, d’histoire et de tradition de la lingerie que vous pouvez y rencontrer en passant sa porte…

Plus d’information sur le site internet de la Maison Cadolle.

En savoir plus à propos de Herminie Cadolle sur le site Femmes Célebres.

 

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.